enfants-et-hypnose-scaled.jpeg

L'hypnose, les adolescents et les enfants

Aider vos enfants à surmonter leurs difficultés

Votre enfant

Les enfants réagissent très bien à l’hypnose.

Leurs capacités et leurs ressources mises au service de leur créativité en font de véritables éponges à apprentissage. Il est donc facile de les aider à optimiser leurs comportements, dépasser leurs blocages et gérer leurs peurs et émotions. Deux à trois séances suffisent souvent pour cesser un dysfonctionnement comportemental ou émotionnel. 

L’hypnose pour enfants est particulièrement efficace dans les problèmes de concentration, timidité, séparation des parents, peurs, phobies, traumatismes, stress, énurésie, cauchemars, manque d’assurance, peur de la mort, agressivité, colère, douleurs, anxiété, maladies psychosomatiques.

enfants et hypnose.jpg
38880b4f3318459bafaf3311c95bf064.webp

Votre adolescent

L’adolescence est une période charnière durant laquelle l’enfant peut avoir des difficultés à accepter son évolution. Le corps et la personnalité changent, tout comme l’image qu’ils ont d’eux-mêmes et qu’ils renvoient aux autres. Les séances d’hypnose s’adaptent à la personnalité de chacun.

L'hypnose en période d'examen : l'ados, soumis au stress peut perdre ses moyens. L'hypnose peut l'aider à mieux gérer son anxiété, l'aider à se concentrer et à mieux mémoriser.

Votre étudiant

Votre étudiant prépare un examen .

La peur de l'échec,  le stress , les difficultés de concentration et les émotions négatives sont des symptômes courants.

Des solutions existent.

Apprendre à gérer son stress, ses émotions, ainsi que booster ses capacités de mémorisation et d’apprentissage, tout en apprenant à se sentir en confiance et bien dans sa peau c'est possible !

L'hypnothérapie peut aider votre  étudiant à mieux gérer son anxiété, à se libérer de la peur et à gagner en confiance.

Comment-arreter-de-stresser-pour-le-bac-avant-lepreuve-et-apres-pour-les-resultats-1024x68

Votre enfant vit-il sa crise d'ados ?

Si c'est le cas c'est un des bouleversements majeurs que connaît chaque individu au cours de son existence.

Davantage que d'autres peut-être, ce moment de la vie réclame beaucoup d'attention et de sérénité de la part des adultes. Les manifestations parfois spectaculaires de la crise d'adolescence - fugues, comportement de mise en danger (alcool, drogue...), violence tournée vers les autres (délinquance, jeux dangereux) ou contre soi-même alimentent et accentuent les représentations anxiogènes de cette période de la vie. 

Mais tous les ados n'entrent pas « en crise », mais pour ceux qui rencontrent des difficultés, le principe du « je me pose en m'opposant » reste un fondamental qui borne les relations des adolescents avec les adultes. L'adolescent cherche à s'éloigner de ses parents. Rien de plus normal. L'opposition reste le moyen le plus simple pour que cet éloignement ne débouche pas sur un conflit intérieur. 
En rébellion par principe comme par nécessité, la plupart des adolescents développent une stratégie d'opposition qui leur permet de s'affirmer pour mieux se différencier et mettre à distance le modèle familial. 

Les conséquences de cette période sont, dans l'immense majorité, sans gravité : baisse des résultats scolaires, « mauvais caractère » (emportements, colères...), repli sur soi... 

Et c'est la qu'intervient l'accompagnement de votre enfant par l'hypnose. Les séances de thérapies brèves permettent d'aider l’adolescent avant qu’il ne reprenne son chemin seul. Ils pourront ainsi trouver des ressources en eux même pour dépasser les obstacles.

Les études et plus particulièrement les examens peuvent-être sources de stress et d'anxiété.

Bien que les raisons de symptômes physiques et psychologiques en milieu scolaire ou universitaire peuvent être divers et variés il en résulte un stress qui limite les capacités de l'étudiant. Il faut différencier bien évidemment le bon stress qui va donner de l’énergie, un désir d’apprendre et de réviser, d’être à la hauteur de ses espérances, du mauvais stress qui limite, fige et déstabilise.

Le mauvais stress est celui qui, avant l’examen, bloque la concentration, la mémorisation, la capacité d’organisation et de priorisation des révisions. L’élève peut avoir ce sentiment qu’il n’aura jamais le temps de tout réviser, jamais la capacité de tout connaître et du coup cela devient anxiogène. Puis il y a les autres causes qui vont amplifier le niveau de stress.

C’est ce que l’on appelle les croyances limitantes qui vont impacter les capacités de l’élève :" je suis nul, je ne vais pas réussir, c’est impossible pour moi, je rate tous mes examens…"

Pendant l’examen de telles croyances et pensées peuvent totalement bloquer le système nerveux de l’étudiant  et ses capacités à raisonner. Il aura un « blanc » ou un trou noir. Plus rien ne sort, plus d’idées, tout est bloqué, c'est la perte de contrôle. L'hypnothérapie peut aider votre  étudiant à mieux gérer son anxiété, à se libérer de la peur et à gagner en confiance tout en mobilisant ses ressources inexploitées afin de faire une mise à jour de ses croyances erronées limitantes.

Une première séance d'hypnose, associée à des outils fournis par l'hypnologue que peut mettre en place l'étudiant en toute autonomie, permet déjà de mesurer des effets positifs.

Quelques infos sur l'accompagnement de votre enfant.

Les séances pour enfants, peuvent se dérouler de différentes manières.

Avant de recevoir l'enfant mineur en consultation, un échange avec le ou les parents permet de comprendre l'environnement systémique et la problématique de l'enfant . Une première consultation se fait toujours en présence de l'adulte responsable.

  • Entre 6/8-9 ans, elles se déroulent sous forme de jeux, à travers de mises en scène d'histoires pour capter son attention, et faire passer le message à l'inconscient.

Lors de la séance d'accompagnement de votre enfant j'inventerais une fiction métaphorique liée à la problématique .Ce conte, unique pour chaque enfant, lui est raconté pendant qu’il est en état amplifié de conscience afin que l’inconscient puisse capter les résolutions de conflit suggérées par l’histoire. Lors de cette séance, l’enfant apprend également à pratiquer l’auto-hypnose.

Ensuite, chez lui, il peut retourner facilement dans son monde intérieur pour réactiver ses capacités, ce qui réduit le nombre de séances chez le thérapeute.

  • Entre 9/14 ans  et en fonction de la maturité de chaque enfant , la séance se fait comme pour un adulte .

Selon l’âge et la problématique de l’enfant, plusieurs séances supplémentaires peuvent être recommandées. 

Votre étudiant, les études et le stress